Imprimer la page produit
08avril2020

COVID-19: focus sur nos SCPI fiscales d'immobilier résidentiel

Globalement, nos SCPI fiscales devraient être peu impactées par la crise sanitaire, sauf CILOGER HABITAT 5, qui devrait voir la livraison de ses deux derniers programmes décalée de deux à trois mois.

Concernant le parc locatif en cours d’exploitation, certes toutes les agences immobilières sont fermées, et le confinement rend les visites impossibles pour les candidats à la location, mais  les taux d’occupation ne devraient pas connaître de détérioration importante. En effet, la plupart des locataires qui avaient donné congé ont demandé la prorogation de leur bail.

Par ailleurs, le système de garantie GLI a été renégocié avec l’assureur, avec un taux de cotisation moindre en contrepartie d’une extension à l’ensemble du patrimoine à effet au 1er avril (sauf pour BP Résidence Patrimoine et BP Résidence Patrimoine 2, dont le patrimoine est en cours d’arbitrage). L’assurance couvrira désormais tous les impayés à venir des locataires en place et à jour de leurs loyers, que ces impayés concernent des loyers, des charges ou des dégradations locatives. Ce dispositif élargi permettra d’optimiser le taux de recouvrement de nos SCPI et diminuera fortement les coûts de gestion des contentieux (frais d’huissier, avocats..).

Enfin, quelques réservations sont opérées par des candidats à la location, sur la base de visites virtuelles ; réservations dont la date d’effet sera à confirmer.

Au total, c’est donc plutôt la lenteur du redémarrage de la commercialisation à la sortie du confinement qui pourra impacter les taux d’occupation des patrimoines en exploitation, notamment ceux de CILOGER HABITAT, CILOGER HABITAT 2 et CILOGER HABITAT 5, qui sont en légère inflexion à fin mars.

En ce qui concerne les livraisons des deux derniers programmes de CILOGER HABITAT 5, à Sceaux et Le Perreux, nous anticipons un décalage de deux à trois mois, avec une commercialisation qui pourra démarrer un mois avant la livraison effective.

Les levées de réserve sur les programmes récemment livrés à Livry-Gargan, Meudon, Asnières et Saint-Maur des Fossés sont quant à elles différées, ainsi que le règlement des appels de fonds correspondants, aux promoteurs. La commercialisation se poursuit quoi qu’il en soit, y compris sur la base des visites virtuelles proposées par les agences en charge de la commercialisation.  Un système de réservation est en place, et 12 logements font ainsi l’objet d’un dossier de candidature validé.

S’agissant des logements en cours de vente sur les 5 SCPI en arbitrage, les signatures continuent de s’effectuer, par voie dématérialisée, et la Chambre des Notaires a donné une dérogation pour que les promesses ou compromis puissent être signés sans attendre la mise à disposition des diagnostics techniques. Seuls 4 projets de vente de vente ont été annulés et, à l’inverse, 5 offres d’acquisition ont été acceptées ces quinze derniers jours, aux prix correspondant à la grille de vente antérieure au confinement.

Enfin, pendant le confinement, nous poursuivons l’analyse des opportunités d’investissements pour la SCPI AEW CILOGER HABITAT 6.