Imprimer la page produit
FIA Support UC
à Capital variable
image de la catégorie  Bureaux Bureaux
image de la localisation France / Zone Euro France / Zone Euro

La SCI ASSUR IMMEUBLE est un FIA par objet dédié, crée en 1994, support de contrats d’assurance multi-supports en unités de compte (UC).

Sa souscription n’est pas ouverte à des investisseurs autres qu’une compagnie en Assurance Vie.

Ce placement long terme privilégie la récurrence de revenus au travers la diversification géographique (pays de l’OCDE) et sectorielle des immeubles constituant le patrimoine investi.

La stratégie d’investissement vise à constituer un patrimoine immobilier en bureaux et également en commerce, logistique et résidentiel, détenu directement ou indirectement, avec une durée de détention long terme avec l’objectif de déploiement d’une stratégie principalement Core, à savoir une stratégie équilibrant la récurrence de revenus locatifs avec une recherche d'appréciation à long terme des immeubles.

Les chiffres clés

Au
aew icone patrimoine immobilier
1.479 Md€
Actifs sous gestion
aew picto immeubles
101
Immeubles
aew picto surface en m2
426 241
aew picto baux
684
Baux
aew picto taux d'occupation financier
90.60%
Taux d'occupation financier

Répartition géographique

Au

Répartition typologique

Au

Documentation

Documentation règlementaire

Bulletin d'information
30.06.2020
Télécharger
Voir l'historique
AI Reporting 1er trimestre 2020
31/03/2020
Télécharger
AI Reporting 4ème trimestre 2019
31/12/2019
Télécharger

Profil de risques

1 2 3 4 5 6 7

Risque
le plus faible

Risque
le plus élevé

Risques généraux (risque immobilier) :

La gestion de la SCI ASSUR IMMEUBLE repose sur l’anticipation de l’évolution des différents marchés immobiliers. Les investissements réalisés par ASSUR IMMEUBLE seront soumis aux risques inhérents à la détention et à la gestion d’actifs immobiliers ou de titres non cotés de sociétés à prépondérance immobilières, étant précisé que les différents marchés analysés, tant par typologies d’actifs, que géographiques sont  marqués par des cycles conjoncturels liés à l’économie générale et à l’évolution des taux longs.  Enfin, il existe un risque que la SCI ne soit pas investie en permanence sur les marchés, immeubles ou titres les plus performants.

Risque de revenu et risque en capital :

Si le prix des loyers versés par les locataires des actifs détenus par ASSUR IMMEUBLE venait à baisser, alors le rendement généré par la SCI ASSUR IMMEUBLE subirait une baisse. De même, si le nombre de biens immobiliers non loués dans le parc de la SCI ASSUR IMMEUBLE augmente, alors le rendement des parts de la SCI pourrait diminuer. Dans ces conditions, ASSUR IMMEUBLE ne présente aucune garantie de performances.

Si le marché immobilier venait à baisser globalement ou localement alors la valeur des biens immobiliers détenus par la SCI ASSUR IMMEUBLE pourrait baisser ainsi que le prix des parts de la SCI. L’investissement dans la SCI ASSUR IMMEUBLE ne présente aucune garantie en capital et il est par conséquent exposé à un risque de perte en capital, notamment en cas de cessions des parts.

Risque de liquidité :

L’investissement dans la SCI ASSUR IMMEUBLE doit s’envisager sur une durée longue. La durée de placement recommandée est fixée à au moins 10 ans.

Risque lié au crédit et taux :

ASSUR IMMEUBLE n’a pas recours au 31 décembre 2019 à un quelconque financement bancaire. En cas de recours dans le futur à des financements bancaires, la SCI serait exposée à l’évolution des taux de financement et  serait soumise à des risques spécifiques liés notamment à la souscription d’engagements contractuels dont le non-respect rendrait la dette exigible. Le recours à des financements bancaires peut augmenter le risque de perte en cas de dévalorisation des actifs immobiliers et peser sur le rendement.

ASSUR IMMEUBLE supporte, par contre, un risque de crédit et de taux sur les liquidités qui pourraient se trouver temporairement investies  en bons du Trésor, en instruments du marché monétaire ou en parts et/ou actions d'OPCVM ou de FIA monétaires ou monétaires de court terme.

Risque de contrepartie :

C’est à dire le risque résultant du fait que la contrepartie à une opération ou à un contrat peut faillir à ses obligations avant que l'opération n’ait été réglée de manière définitive sous la forme d'un flux financier. Pour ASSUR IMMEUBLE, cela concerne essentiellement les risques locatifs à savoir le risque de défaillance économique d’un locataire. 

A cet effet, ASSUR IMMEUBLE s’efforce d’atténuer ces risques au maximum en procédant à une sélection rigoureuse de ses locataires.

Risque opérationnel :

C’est le risque de pertes dues à des personnes, processus ou systèmes inadéquats ou défaillants, ou résultant d’événements extérieurs ». Cette définition inclut le risque de fraude interne ou externe, le risque lié aux pannes de systèmes informatiques et le risque juridique. La société de gestion bénéficie d’un dispositif de maitrise des risques opérationnels incluant des procédures détaillées visant à prévenir la survenance de ces risques, d’un dispositif de contrôle indépendant des fonctions opérationnelles et d’une cartographie des risques opérationnels qui identifie les principaux risques opérationnels potentiels. Ces différents éléments permettent d’anticiper et de prévenir au mieux la survenance d’incidents opérationnels.

Il convient de se référer au document réglementaire d’information pour une présentation plus détaillée du profil de risque d’ASSUR IMMEUBLE.