Imprimer la page produit
30avril2020

SCPI: dividendes du 1er trimestre 2020

La société de gestion procède actuellement à la distribution du dividende du premier trimestre des SCPI fiscales, bientôt suivies par la distribution des dividendes des SCPI de rendement (au plus tard le 15 mai).

Concernant les SCPI fiscales dont le patrimoine est « en régime de croisière », l’impact de la crise sanitaire reste modéré sur les taux d’occupation, les locataires qui avaient donné congé avant le confinement ayant demandé la prolongation de leur bail. L’acompte du premier trimestre n’est donc pas sensiblement retouché, ni même nos perspectives de distribution, même si le rythme de reprise des locations pourrait être progressif.

Concernant nos SCPI de rendement, nos gérants prennent actuellement les décisions adaptées et proportionnées pour répondre aux demandes d’accompagnement des locataires, en particulier des commerçants touchés par l’obligation de fermeture (suspensions temporaires de loyers et charges, reports d’échéances, voire, au cas par cas, mesures d’allègement). Il s’agit d’éviter à court terme la défaillance des entreprises saines et viables qui assurent en temps normal l’essentiel des revenus locatifs.

Bien que loyers et charges de la période aient été perçus quasi-intégralement, le montant de la distribution est  ajusté à la baisse pour tenir compte du ralentissement actuel des encaissements, des mesures de soutien à venir et défaillances potentielles.

Nos équipes ont en effet actualisé les prévisions de résultat en combinant hypothèses et informations disponibles, en anticipant une diminution sensible des encaissements des loyers et charges pour le deuxième trimestre, notamment pour nos SCPI fortement investies en commerce.

Bien entendu, tandis que les SCPI diversifiées ou de bureau voient l’acompte du premier trimestre au mieux rester stable, et baisser au plus de 10 % pour la plus impactée. Les SCPI majoritairement investies en commerce sont quant à elles plus particulièrement concernées par une baisse sensible entre 15 et 29% de ce premier acompte. Cet effort important est nécessaire pour préserver au mieux la régularité des revenus futurs.

Les Conseils de Surveillance ont tous pu être réunis, ces deux derniers mois, parfois sous forme d’audioconférence, pour examiner les comptes de 2019 et nos anticipations pour 2020. Depuis lors, nous les avons informés de nos nouvelles prévisions et de nos anticipations concernant la distribution (voir le tableau en bas de page). Ils ont partagé notre souhait de tenir compte sans attendre des effets probables de la crise, et de ménager l’avenir.

 Nous faisons le choix de cette démarche de prudence tant que nous n’avons pas une meilleure visibilité sur les conséquences de la crise. Bien entendu, nous réviserons nos prévisions de revenus et de distribution en cours d’année et nous serons ainsi en mesure d’ajuster plus sûrement les derniers acomptes au titre de l’année 2020.

Fondamentalement, nos SCPI sont bien armées par la qualité de leurs patrimoines, axés sur des actifs classiques localisés sur des marchés profonds et loués à des locataires sélectionnés pour leur qualité de signature. Ils ont été constitués année après année dans la durée, sur des bases de prix d’achat correspondant à des époques diverses, et sont aujourd’hui particulièrement bien diversifiés, tant par typologie de locataires que par zone géographique. La plupart disposent de réserves confortables et se caractérisent également par un faible niveau d’endettement, gage de solidité pour l’avenir.

SCPI: distributions 1er trimestre 2020
30/04/2020
Télécharger